Après la sortie en 2008 de son « Best of et Inédits » suivi en 2015 du Maxi single « Ade Dehe », l’artiste chanteuse Adeliz prépare la sortie d’un single pour bientôt. L’artiste avec qui nous avons échangé promet à ses fans qu’elle sera à Abidjan dans quelques jours.

Cela fait très longtemps que les mélomanes et surtout vos fans n’ont plus de vos nouvelles…

Vous pouvez rassurer mes fans que je vais bien. Je vais même à merveille au point que très bientôt ils verront mon nouveau single. Dans les jours qui viennent je serai à Abidjan dans le cadre de la promotion de ce single. Les mélomanes commençaient même à s’inquiéter de cette absence.

Certains n’ont pas manqué de dire que vos obligations familiales vous empêchent de chanter. Que répondez-vous?

Je vais tout de suite vous dire que je ne suis pas une femme au foyer. Les obligations familiales ne m’empêcheront donc  pas de continuer à chanter. Je tourne beaucoup en Europe pour des spectacles. Je ne suis pas inactive. C’est vrai que je suis rare au pays. Aussi, je laisse les gens penser et dire ce qu’ils veulent.

Êtes-vous d’avis avec ceux qui disent que la musique ivoirienne est à la recherche de belles voix comme c’était le cas à votre époque?

Je constate, aujourd’hui, que quand la musique bouge, les gens n’accordent pas d’importance à la voix. C’est ce que nous voyons tous. Dire qu’il y a un vide, je ne le crois pas parce qu’il y a pas mal de chanteuses et chanteurs qui sortent du lot. Permettez-moi de ne pas en citer pour ne pas faire de jaloux mais je crois que c’est leur époque. Beaucoup font du bon travail, ceux-là je les encourage.

Quel a été votre plus beau moment de votre carrière musicale ?

Il y en a tellement… Mais je retiens ma tournée nationale en 1988, dans plusieurs villes avec une marque de cigarettes. C’était vraiment merveilleux.

Vous êtes originaire de l’ouest de la Côte d’Ivoire et on sait que ce peuple a vécu des souffrances. Quel message fort avez-vous à dire à vos parents?

Mon peuple a souffert c’est vrai, mais nous sommes un peuple fort et serein. Restons soudés tout en espérant un avenir meilleur. Que Dieu nous bénisse et bénisse la Côte d’Ivoire. A mes fans, je les aime. Bisous à tous et à bientôt.

Neumann Teti

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici