Cohésion sociale/Mlle Okpo Parfaite (Présidente fondatrice de « Meno La paix ») :  » Il n’y a que par les alliances inter-ethniques que nous arriverons à la paix »

0
196

Mlle Okpo Parfaite est la présidente fondatrice de « Meno La Paix ». Un mouvement qui milite en faveur de la mise en pratique des alliances inter-ethniques pour aboutir à une réconciliation des Ivoiriens. Nous avons échangé avec cette dame pour mieux faire connaissance de ce mouvement.

Depuis quand a été créé ce mouvement et quels en sont ses objectifs ?

Merci de nous donner l’opportunité de parler de  » Meno La paix ». En effet, c’est un mouvement citoyen et apolitique créé le 27 juillet 2017 à Marseille en France, qui signifie « alliances » en langue Dida. Tout naturellement ce mouvement milite en faveur de la prise en compte des alliances inter-ethniques dans les règlements des crises en Côte d’Ivoire. Les alliances constituent, selon nous, le précieux héritage que nous ont laissé nos parents. A leur temps, il n’était pas question de parler d’amnistie et autres lorsqu’il s’agit de régler un problème qui oppose des peuples frères. De notre humble avis, si cette piste des alliances avalent été utilisée, on ne serait pas arrivé à cette étape de la crise traversée en Côte d’Ivoire. Notre mouvement qui sera érigé bientôt en une ONG vient montrer la voie des alliances. Et nous allons procéder par des messages d’apaisement vers les populations afin de contribuer à la reconstruction du tissu social déchiré. Par ce moyen, nous allons raffermir les liens fraternels et rapprocher tous les enfants de la Cote d’Ivoire. C’est surtout l’objectif principal de notre mouvement.

Depuis son existence, quelles ont été les activités menées déjà sur le terrain?

A la vérité, nous n’avons pas encore investi le terrain, mais nous ne cessons de passer des messages de cohésion via les réseaux sociaux afin de préparer les cœurs des Ivoiriens à la réconciliation. Très bientôt, nous allons descendre sur le terrain, à travers l’organisation d’une tournée nationale pour prêcher la paix et la cohésion, transmettre des messages forts de réconciliation.

C’est une mission qui nécessite de gros moyens financiers. Comment allez-vous les avoir?

Il n’y a aucune personnalité derrière ce mouvement. Les financements viendront des sacrifices de chaque membre. C’est notre part de sacrifice pour que notre pays retrouve son rayonnement. C’est pourquoi nous lançons un appel aux autres organisations qui travaillent dans ce même domaine de promotion de la paix à se joindre à nous pour qu’ensemble nous puissions unir nos forces. Nous voulons demander pardon aux Ivoiriens, à tous ceux qui vivent sur le sol ivoirien de nous aider à ressouder le tissu social. Et c’est par les alliances inter-ethniques qu’ils peuvent y arriver. Aux politiciens, qu’avant d’être politicien, il faut appartenir à un pays. Ensemble, nous devons faire en sorte que la Côte d’Ivoire redevienne ce pays que le monde a tant admiré. Que Dieu bénisse notre pays.

Réalisé par Neumann TETI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici