Man/ Pose de la première pierre de l’Hôtel de Ville

0
273
Le maire et les autorités de Man lors de la pose de la première pierre de l'Hotel de Ville

Le projet de construction du bâtiment de l’hôtel de ville de la commune de Man dans l’ouest de la Côte d’Ivoire va coûter 500.000.000 de francs CFA. Il sera livré dans sept mois à compter du mercredi 6 Mars dernier, date de la pose de sa première pierre. Ce bâtiment va abriter le cabinet du maire, les services de l’état-civil et administration et enfin une grande salle de mariage d’une capacité de 500 places. M.Fofana Aboubakar Sidiki, premier magistrat de la commune, à l’occasion de la cérémonie de la pose de cette première pierre, a tenu à rappeler que c’est pour lui et son équipe une promesse de campagne qui est en train d’être tenue. Pour lui, en effet, Man qui est la 6ème ville de la Côte d’ivoire n’a pas de locaux  dignes de son rang pour abriter sa municipalité et son administration. « Il faut  que ça change. Nous avons promis donné un nouveau visage à notre ville. Nous sommes là pour transformer Man », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le maire de la commune de Man s’est adressé au Ministre de la Justice en ces mots : « Nous voulons dire grand merci au Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme qui a accepté après plusieurs négociations, car le bâtiment avait été cédé au Ministère pour abriter la Cour d’Appel de Man, projet qui n’a pas encore vu le jour. Le Ministre a aussi accepté de déplacer la prison civile de Man qui se trouve en plein centre-ville ». Il a aussi eu un mot pour le Préfet de Région : «   Merci également au Préfet de Région que j’appelle affectueusement papa. Il ne ménage aucun effort  pour nous venir en aide avec ses conseils ».

Il faut rappeler que c’est l’ancien bâtiment de la Banque Nationale de Développement Agricole BNDA, au quartier commerce, qui a été cédé. Un Bâtiment longtemps laissé à l’abandon qui va bientôt revêtir de nouveaux habits et un nouveau statut.

Ervain Kouassi, envoyé spécial

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici