Elections présidentielles en 2020/ Clément Sehi, président de ‘’Désir de Paix et d’Avenir de Côte d’Ivoire’’ (DPA-CI) : « Le vote doit être obligatoire »

0
175
Le président clément sehi fait des propositions pour des élections apaisées en 2020

Créée en 2011 à Paris l’association Désir de Paix et d’Avenir de Côte d’Ivoire (DPA-CI) s’est donnée pour mission d’instruire les ivoiriens à la culture électorale. Il apparait évident que cette association s’invite dans le débat politique en Côte d’Ivoire.

   Dans un document de 18 pages qui porte sur la présentation et les objectifs, Clément Sehi, président de cette association et concepteur dudit document, fait des propositions concrètes non sans avoir fait le diagnostic de la crise ivoirienne.

Quelques-unes de ses propositions phares sont le vote obligatoire à l’âge de 18 ans, la suppression de la carte d’électeur, le vote avec la Carte Nationale d’Identité  (CNI).  Ces propositions partent du principe que l’ivoirien n’a pas la culture électorale et surtout celle du vote. Un principe qui se dégage du constat du taux très élevé d’abstention aux différentes élections présidentielles depuis 1990 et aux referendums de 2000 et 2016.

Pour lui cela dénote avec certitude le désintéressement du peuple pour la chose électorale non sans s’étendre longuement sur les raisons et les conséquences dramatiques (les crises ivoiriennes) de ce désintéressement.

C’est pourquoi, son association, « La DPA-CI se propose de faire le tour de la Côte d’ivoire et de certaines grandes villes d’Afrique et d’Europe pour porter toutes ces informations au peuple ivoirien. Une grande tournée de sensibilisation pour amener le maximum d’ivoiriens et ivoiriennes à se faire enrôler afin de pouvoir choisir cet ivoirien, ce chef du village Ivoire qui viendra redonner espoir, et inspirer confiance au peuple de Côte d’Ivoire car il suffit juste d’avoir la majorité absolue des ivoiriens en âge de voter qui participent effectivement au vote pour que notre beau pays redevienne cette nouvelle Côte d’Ivoire rêvée avec de nouvelles mentalités ».

L’objectif du président Sehi, à travers cette caravane, « est d’avoir au soir de la campagne d’enrôlement, 15 millions d’ivoiriens enrôlés prêts et qui attendent le jour du vote pour aller exprimer leur choix. Dès cet instant, le peuple ivoirien deviendra le maître du jeu démocratique et jouera enfin le rôle qui lui est dévolu, c’est-à-dire : le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple ».

Il reste à souhaiter bon vent à cette association et vivement saluer son Désir de Paix pour notre cher pays à tous, la Côte d’Ivoire. Nous y reviendrons.

Estelle Sian

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici