Dr Yte Womgbé Directeur général du Centre National de Recherche Agronomique(CNRA) « La recherche est la clé de l’émergence »

0
81

Directeur général du C.N.R.A depuis 2012, le Dr Yté Womgbé est un homme de conviction et surtout un scientifique passionné de recherche. Une passion qu’il a mise au service de son pays, la Côte d’Ivoire depuis de longues années. Une passion qui lui donne des raisons de croire que l’Afrique peut se libérer du carcan du sous-développement. Portrait du chevalier de la recherche scientifique.

« Tous les pays dits émergents et développés sont assis sur la recherche scientifique parce que c’est elle qui impulse le développement. On le sait, notre pays est essentiellement agricole. Il doit fondamentalement prendre appui sur la recherche agronomique. Mais les dirigeants perdent souvent cela de vue en ne donnant pas des moyens conséquents à la recherche. Les chercheurs du CNRA, en guise d’exemple, ont considérablement boosté la production du cacao en mettant au point une nouvelle variété : le cacao À Mercédès ». Celui qui parle ainsi est le Dr Yté Womgbé, teint hâlé, 1,69m pour 80kg. Il pourrait parler des heures et des heures de recherche et surtout de recherche agronomique, sa spécialité. Et il sait de quoi il parle. Lui qui est bardé de décorations, témoignage d’un riche parcours : Officier du mérite de l’Education Nationale, Commandeur dans l’ordre de l’Education Nationale, Chevalier du Mérite National et enfin Chevalier du Mérite Agricole. Pourtant bien des années en arrière, à Bassam, le jeune élève incollable en biologie qu’il était et qui aidait sa mère à vendre gombos et piments au marché, avait un autre rêve : Devenir Médecin. Mais la peur bleue des macchabées fait fuir ce champion au lance-pierres qui embrasse finalement, après un Bac D, la carrière de biologiste à l’ex-Faculté de Chimie-biologie-géologie à l’Université de Cocody non sans avoir lorgné vers la Pharmacie. Désormais dans son élément, tout s’enchaîne pour cet originaire de Gbatongouin, dans la région de Man. Quand il sort de l’université de Cocody avec sa Maitrise ès Sciences naturelles, c’est pour se retrouver à l’Université Paul Sabatier de Toulouse (France) où il décroche un Diplôme d’Etudes Approfondies en Hydrobiologie. Il soutient, plus tard en 1982, une thèse de Doctorat à l’Université de Cocody où d’ailleurs, par un concours de circonstance, il est directement recruté comme Assistant. Puis on retrouve désormais le Docteur à bien d’autres postes comme Chercheur au Centre d’écologie tropicale, au Centre technique forestier tropical de Bouaké, puis comme Directeur de la station de recherche piscicole de l’ex-Institut des savanes pour être plus tard le directeur scientifique de cet institut. A la création du CNRA en 98, il est devient coordonnateur scientifique à Man. Puis, Yte gravit tous les échelons pour devenir en 2008, le président du conseil d’administration de la structure et finalement le directeur général en 2012. Celui qui pense que « la recherche est une arme de souveraineté pour un pays » est né en 1953, marié et père de 11 enfants, « mon équipe de foot », ajoute-t-il en souriant. Oui, le Dr Yte Wongbe a l’humour à revendre et le rire facile. Et il ne cesse de sourire à la vie avec la foi que la recherche aura la place qu’elle mérite dans notre pays. Ses loisirs sont la télé, les films d’action, la politique et la musique.

Constant Guei

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici